ADN communication Desjardins Caisse de Nicolet

Ce que vous devez savoir pour rouler avec VÉLOZONE

Le Club Cycliste VÉLOZONE s’est donné pour mandat de :

  • promouvoir la pratique du vélo;
  • sensibiliser ses membres à la sécurité en vélo;
  • faire découvrir et explorer les « beaux coins » de notre région;
  • favoriser les rencontres agréables entre cyclistes;
  • créer un contexte stimulant pour améliorer notre condition physique.

Notre motivation, comme club, est aussi de permettre à nos membres de vivre leur passion dans un contexte sécuritaire d’entraide, de respect et d’amitié.

Le club cycliste VÉLOZONE n’est pas un club de compétition, vous n’avez donc pas à être un athlète pour participer aux sorties du club. Toutefois, vous devez posséder une capacité et une forme physique minimale qui vous permettent de suivre le groupe le moins rapide sur une période d’au moins une heure. Les randonnées ont un rythme de cyclotourisme soutenu. Les différents pelotons ont des vitesses qui vont de 14 km/h pour le plus lent, à 32 hm/h et + pour le plus rapide.

Chaque randonnée est effectuée sous la supervision du capitaine de votre peloton. Malgré la présence de responsables du club, chaque cycliste est lui même responsable de sa sécurité et contribue, de ce fait, à la sécurité des ses compagnons. Le respect du Code de la sécurité routière incombe à chaque membre du club.


Cliquez sur l'une des catégories ci-dessous afin d'en savoir davantage.

EN PRÉPARATION POUR UNE RANDONNÉE

Après une vérification mécanique de début de saison et si nécessaire en cours de saison par un spécialiste, le cycliste devrait avant chaque randonnée :

  • vérifier la pression (gonfler au maximum tel que spécifié sur le pneu) et l'usure des pneus et la condition des freins;
  • vérifier sa trousse de réparation mécanique et son tube de rechange;
  • s’assurer d’apporter sa mini-trousse de premiers soins;
  • lubrifier la chaîne au 150 km (ou après une sortie sur chaussée mouillée).

Chez VÉLOZONE le casque est un équipement obligatoire, il devrait être parfaitement ajusté. Il est aussi fortement recommandé de porter des lunettes.
N’oubliez pas que la loi vous oblige à avoir des réflecteurs dans les roues avant et arrière de votre vélo.

L'eau source de vie

Le facteur d'épuisement le plus fréquent à bicyclette est le manque d'eau ou la déshydratation. Pendant l'activité physique, l'eau est nécessaire à la production d'énergie et contribue au rafraîchissement de l'organisme par le phénomène de la transpiration. Il faut boire un verre d'eau 15 à 30 minutes avant l'exercice et se désaltérer régulièrement par la suite et prévoir au moins une bouteille d’eau sur le vélo en fonction de la longueur de la sortie.

Choisir son peloton

Choisir le peloton dans lequel vous serez à l’aise est souvent l’objet d’essais et d’erreurs. Essayez d’abord un peloton plus lent que ce que vous croyez être en mesure de soutenir. Vous changerez pour un plus rapide à la prochaine sortie si c’est trop facile pour vous. Si vous avez besoin d’aide pour décider, demandez l’avis et les conseils du responsable de la randonnée ou d’un membre du comité. Si vous choisissez un peloton avec un objectif de vitesse moyenne de 25 km/h, n’oubliez pas que ce peloton roulera sur de bonnes distances à des vitesses supérieures à 25 km/h afin de maintenir sa moyenne.
Si vous choisissez un groupe moins rapide que votre capacité, respectez la vitesse du groupe d’accueil.

Notions de civisme et de sécurité

Le partage de la route

En raison du plaisir que nous éprouvons et de la grande concentration dont nous faisons preuve, nous sommes susceptibles d’oublier qu’on peut apporter des inconvénients au reste de la circulation automobile et aux piétons. C’est pourquoi nous devons demeurer critiques de nos actions de façon à rester en bon terme avec les autres usagers de la route ou de la piste cyclable. Nous portons les couleurs de notre club; nous avons donc l’obligation de faire preuve de courtoisie et de civisme.

Quelques règles de base

  • rester toujours courtois avec les automobilistes et autres usagers;
  • respecter le code de la route et la signalisation routière;
  • indiquez clairement vos intentions;
  • circuler toujours à droite de la chaussée et dans le sens de la circulation;
  • s’assurer d’être bien visible;
  • rouler à la file indienne;
  • si vous descendez de vélo : Dégagez la route!
Le piège VDFR

Depuis 2003, plus de 800 piétons et cyclistes ont été blessés ou tués dans une situation de virage à droite sur feu rouge (VDFR). Il nous apparaît donc important d’y apporter une attention particulière.

  • Situation feu vert :
    vous roulez en tête de peloton à l’approche d’un croisement et vous avez le feu vert pour continuer; les véhicules sur la route transversale sont donc à l’arrêt en attente de leur tour. ATTENTION, car en avant sur votre droite il y a un véhicule qui s’élance pour faire un VDFR. Évidemment vous avez la priorité, mais il faudra pour cela que le conducteur vous voit venir et qu’il anticipe votre vitesse. Donc à vous de voir et de vous assurer d’être vu!
  • Situation feu rouge :
    pour le conducteur d’une voiture qui s’engage dans un VDFR, le danger vient principalement de la gauche. C’est donc à gauche qu’il regardera tout en tournant à droite: il est impossible pour lui de voir le peloton qui est en train de se faufiler à sa droite. De là, le danger de se faire coincer entre le trottoir et le véhicule. Un cycliste ne doit donc jamais doubler par la droite le premier véhicule à l’arrêt au feu rouge. Il ne peut pas être vu, il garde donc ses distances.

Tant qu’à y être, rappelons qu’on ne double jamais par la droite un véhicule en mouvement. On ne sait jamais s’il ne va pas soudainement tourner dans une entrée et ainsi vous coincer. De plus, dès qu’on a commencé à le doubler, impossible de voir son clignotant ce qui lui donnera bonne conscience quand il viendra vous voir à l’hôpital...

ROULER EN GROUPE

À chacun son rôle, pour une sortie réussie

Chaque randonnée organisée par Vélozone est sous la compétence d’un de nos membres bénévoles. Il est le responsable de la randonnée. C’est à lui qu’incombe :

  • de déterminer le parcours et de le vérifier;
  • de s’assurer que chaque groupe de vitesse aura son capitaine;
  • de prévoir où se feront les arrêts pour repos et le choix d’un restaurant si nécessaire.

Le capitaine de peloton

C’est le bon père de famille, qui veut que les enfants s’amusent mais qui doit quelques fois faire de la discipline!
Son rôle, entre autre, est de :

  • S’assurer que son groupe ne contient pas plus de 15 cyclistes;
  • d’éviter « le départ canon » et de retenir le peloton pour un réchauffement progressif (s’il le faut il roule les 5 premiers kilomètres en avant du peloton et accélère progressivement);
  • de voir à ce que la sécurité soit respectée;
  • s’assurer que le parcours et les consignes sont suivis;
  • d’arrêter le peloton pour rappeler les consignes s’il le faut;
  • de voir à ce que le rythme soit régulier et que la vitesse prévue du groupe soit adéquate;
  • faire effectuer les relais s’il y a lieu;
  • faire en sorte qu’aucun cycliste n’est largué;
  • regrouper les cyclistes après une pause et de relancer progressivement la vitesse du peloton.

Le premier du peloton

Lorsque vous êtes à l’avant, vous êtes en même temps la locomotive et les yeux du peloton. Votre tâche est de :

  • ajuster la vitesse aux conditions de la route;
  • choisir la meilleure ligne de roulement;
  • signaler les hasards de la route en les pointant avec l’index ou un obstacle en le signalant par un mouvement de la main pour inciter le groupe à se tasser pour l’éviter;
  • indiquer un ralentissement ou un arrêt en levant le bras ou en utilisant un signal verbal;
  • éviter de passer trop près d’un obstacle;
  • accélérer lentement et progressivement après un virage ou le passage d’un obstacle;
  • vous assurer de ralentir au haut d’une côte pour regrouper le peloton;
  • conserver votre effort de pédalage dans les descentes.

*Si vous optez pour un peloton de relayeurs lisez aussi la section : Les techniques de sillonnage et de relais et les types de formations

Chaque cycliste du peloton

  • maintient la cadence (n’arrête pas de pédaler) et conserve la vitesse;
  • se déplace en ligne droite (évite les changements brusques de direction);
  • regarde le cycliste devant lui tout en gardant un œil sur la route (ne fixe pas la roue du cycliste qui précède);
  • demeure derrière le cycliste qui précède à une distance d’environ une demi-roue;
  • ne croise pas sa roue avec le cycliste qui le précède;
  • évite le freinage inutile;
  • conserve sa position dans le groupe;
  • dans les côtes, le cycliste moins rapide garde la droite;
  • dans les côtes, il respecte le cycliste qui le précède. Au besoin, il dépasse par la gauche en avertissant le cycliste qu’il dépasse;
  • signale et indique les hasards de la route;
  • s’il se lève, il averti en criant « up » et s’assure de ne pas ralentir;
  • fait suivre vers l’avant les informations reçues de l’arrière;
  • attend d’être en queue de peloton pour boire ou manger. Si cela est impossible, il s’assure que le cycliste qui précède ne boit pas;
  • lors d’une crevaison, d’un bris mécanique ou autre situation anormale, il lève le bras, arrête de pédaler (ne freine pas) et signale le problème;
  • ne lâche jamais son guidon dans le peloton;
  • s’assure que le cycliste qui le suit est toujours là;
  • s’il décide de quitter le groupe il avise les voisins afin que le peloton puisse continuer en toute tranquillité d’esprit;
  • remonte sur la chaussée à la fin du peloton s’il se retrouve sur l’accotement de gravier.

*Pour avoir accès à la signalisation reconnue par le club cycliste VÉLOZONE référez au tableau « Signalisation dans un peloton »

Le dernier du peloton

Lorsque vous êtes à l’arrière vous êtes en même temps le balayeur et les oreilles du peloton. Votre tâche est de :

  • signaler la venue de véhicules ou d’un autre peloton en dépassement;
  • assister le capitaine en lui signalant tout cycliste en difficulté ou qui décroche ou tout bris mécanique nécessitant un arrêt;


Dès maintenant, vous en savez suffisamment pour vous amuser en groupe…
-AMUSEZ-VOUS-

La suite concerne les cyclistes qui désirent rouler de façon plus efficace et qui désirent se joindre à un peloton plus axé sur la recherche de vitesse et de techniques.

Septembre 2017
D L M M J V S
1
2
3
4
5
7
8
9
10
11
12
14
15
16
17
18
19
21
22
23
24
25
26
28
29
30
Voir toutes les activités
Retour vers le haut